Informations COVID-19

Voici la dernière mise à jour de la carte de déconfinement par le Ministère des Solidarités et de la Santé

COVID 19 : Dans le cadre du Plan régional d’urgence Sanitaire mis en place par la région Occitanie

Mesure 13 – Un fonds de solidarité pour les entreprises de moins de 10 salariés : 50 M € pour les mois de mars et avril

Il s’inscrit dans le cadre du fonds Etat de 1 Md € en mars et 1 Md € en avril pour les TPE de 1 à 10 salariés. La Région instruira les demandes liées à cette mesure.

Le dispositif fonds de solidarité mis en place en Occitanie par l’État et la Région vient en aide aux petites entreprises touchées par la crise et s’articule en trois volets :

Volet 1 : une aide de l’État de 1 500 € pourra être versée aux indépendants,

Micro-entrepreneurs, TPE dans la situation d’une fermeture administrative ou de baisse de chiffre d’affaires de plus de 50% entre mars 2019 et mars 2020. Une simple déclaration sur le site de la DGFIP permettra de bénéficier de cette aide à partir du 1er avril.

Volet 2 : une aide financée par les Régions de 2000 € pour les indépendants,

Micro- entrepreneurs, TPE dans la situation d’une fermeture administrative ou de baisse de chiffre d’affaires de plus de 50% entre mars 2019 et mars 2020 (sur justificatif). Les dossiers seront déposés sur le site de la Région Occitanie (laregion.fr), l’instruction des dossiers sera assurée par la Région dans les conditions fixées par le décret. Le paiement étant assuré par la DRFIP. Le dépôt des demandes sera possible à compter du 10 avril.

Vous pouvez aller visualiser cette mesure dans le plan régional d’urgence sanitaire de la région Occitanie

Point de situation #RestezChezVous

Le 27 mars 2020, le Premier ministre a annoncé le renouvellement du confinement pour deux semaines supplémentaires, soit jusqu’au mercredi 15 avril. Les mêmes règles que celles actuellement en vigueur continueront à s’appliquer. Cette période de confinement pourra être prolongée si la situation sanitaire l’exige.

En application de l’état d’urgence sanitaire, les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et uniquement à condition d’être munis d’une attestation pour :

  • Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail ou déplacements professionnels ne pouvant être différés.
  • Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité, y compris les acquisitions à titre gratuit (distribution de denrées alimentaires…) et les déplacements liés à la perception de prestations sociales et au retrait d’espèces, dans des établissements dont les activités demeurent autorisées.
  • Consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés : soin des patients atteints d’une affection de longue durée.
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants.
  • Déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile, liés soit à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d’autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie.
  • Convocation judiciaire ou administrative.
  • Participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.

Point de situation #RestezChezVous

Le 27 mars 2020, le Premier ministre a annoncé le renouvellement du confinement pour deux semaines supplémentaires, soit jusqu’au mercredi 15 avril. Les mêmes règles que celles actuellement en vigueur continueront à s’appliquer. Cette période de confinement pourra être prolongée si la situation sanitaire l’exige.

En application de l’état d’urgence sanitaire, les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et uniquement à condition d’être munis d’une attestation pour :

  • Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail ou déplacements professionnels ne pouvant être différés.
  • Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité, y compris les acquisitions à titre gratuit (distribution de denrées alimentaires…) et les déplacements liés à la perception de prestations sociales et au retrait d’espèces, dans des établissements dont les activités demeurent autorisées.
  • Consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés : soin des patients atteints d’une affection de longue durée.
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants.
  • Déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile, liés soit à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d’autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie.
  • Convocation judiciaire ou administrative.
  • Participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.

Attestation dérogatoire qui envoie directement sur le site du gouvernement : Attestation de déplacement

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site du ministère de la santé.

La municipalité à l’écoute des besoins des administrés

Dans le contexte sanitaire actuel inédit que nous vivons, le CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) s’est mobilisé dès le premier jour du confinement auprès des personnes seules, âgées ou en situation de handicap.
Ces habitants, recensés auprès des services municipaux, ont été contactés au téléphone par les élus. Ces échanges ont permis de rassurer ces administrés et leur exposer les actions de solidarité initiées ou relayées par la Mairie.
Par exemple, des solutions de portage de repas à domicile ont été proposées.
Certaines personnes n’ayant pas d’imprimante ou d’ordinateur ont pu recevoir des attestations de déplacement dérogatoire dans leurs boîtes aux lettres.
Kolia, agent de la Police Municipale, a réalisé quelques courses alimentaires pour celles qui ne pouvaient se déplacer.
La municipalité est à l’écoute des besoins des citoyens les plus vulnérables et les plus isolés.
Vous pouvez vous inscrire sur notre fichier de Veille :

D’autre part, la Police Municipale est à vos côtés. Vous pouvez joindre Kolia au 06 85 42 94 00.
Si vous connaissez des personnes qui sont dans le besoin ou qui souhaitent être contactées par la Mairie, vous pouvez informer le secrétariat de la Mairie ou un élu. Ci-dessous, vous trouverez les coordonnées des élus.

  • Mr le Maire Michel FRAYSSE : 06 16 01 27 59
  • Mr Alain BRETON : 06 81 77 96 67
  • Mme Lydie ROCHETTE : 06 16 48 53 98
  • Mr Bernard CAPO : 06 74 65 99 86
  • Mme Marie-Andrée LAZUTTES : 07 82 50 27 08
  • Mr Jacques RUIZ : 06 76 97 02 33
  • Mme Danielle PIOCH (représentante du CCAS) : 06 23 93 48 29
  • Mr Alain JAMME : 06 09 52 26 19
  • Mr Frank GAILLARD : 04 67 59 80 27
  • Mr Bruno BARASCUD : 06 81 33 42 03

Enfin, des commerces du village sont ouverts pour vous permettre de vous approvisionner. Certains proposent un service de livraison à domicile ou bien reçoivent le public en respectant les consignes de distanciation et d’hygiène.
Nous vous tiendrons informés de l’évolution de cette situation exceptionnelle.
Soyons solidaires les uns envers les autres. Restez chez vous.